Éliminez les intrus!

Bourdon (Bombus)

Apparence

Les bourdons sont de gros insectes robustes au corps couvert de poils et leur longueur est d’environ 6 à 25 mm. Leur coloration varie du noir et jaune aux motifs orangés, rouges ou blancs. La reine est le plus gros insecte de la colonie et c’est elle que l'on voit butiner au printemps.


Alimentation

Les bourdons sont végétariens. Les larves et les adultes se nourrissent de nectar, de miel et de pollen. La reine mange aussi du pollen qui contient les protéines essentielles à sa reproduction. Les larves sont approvisionnées par les adultes d'un mélange de pollen et de nectar qui porte le nom de « pain d'abeilles ».


Mœurs

En général, le nid des bourdons est situé sous terre, dans une cavité déjà existante, par exemple un ancien terrier de rongeur (mulot, musaraigne, taupe, etc.). Toutefois, la reine peut aussi s'installer dans un nid d'oiseau, sous un amas de résidus végétaux, dans l'espace vide d'un mur ou celui d’un toit, etc. Une fois l’emplacement choisi, la reine récolte des herbes, de la mousse, des feuilles ou des poils d’animaux pour isoler l'intérieur de son nouveau nid. Les plantes riches en nectar favorisent la venue des bourdons.


Reproduction

La colonie de bourdons se renouvelle tous les ans puisque seules les jeunes reines fécondées passent l'hiver. Tôt au printemps, la reine dépose entre 5 et 20 œufs dans une cellule qu’elle a aménagée pour la ponte, sur une réserve de nourriture pour les larves qui vont éclore de trois à cinq jours plus tard. Au bout d'environ sept ou huit jours, les larves deviendront nymphes et les adultes émergeront après 12 à 14 jours. Ces adultes seront les ouvrières qui s'occuperont de la prochaine génération produite par la reine. Une colonie à maturité peut compter de 50 à 500 bourdons, mais majoritairement elle en compte moins de 200.


Autres renseignements

Les bourdons femelles peuvent infliger une piqûre douloureuse lorsque provoqués et ne meurent pas après avoir piqué. Ils peuvent piquer plusieurs fois. Les mâles n'ont pas d'aiguillon, donc ils ne piquent pas.


Les bourdons sont souvent nommés à tort « taon ». Le taon, tout comme la mouche, appartient à l’ordre des diptères, on le surnomme souvent « mouche à chevreuil ».


Contactez Extermination Terrebonne, Extermination Joliette ou Extermination St-Hubert dès maintenant pour un rendez-vous.

Tous droits réservés Extermination Jalbert 2017 - Mention légale
Création de

Mention legale