Éliminez les intrus!

Mulot (Campagnol des champs/Microtus pennsylvanicus)

Apparence

Le mulot mesure entre 12 cm et 20 cm et sa queue est d’environ 5 cm. La fourrure de son dos est brun grisâtre tandis que le ventre arbore une teinte de gris jaunâtre. L'hiver, son pelage devient plus foncé et plus gris. Son museau court a une forme plutôt arrondie. Les oreilles sont courtes et cachées dans la fourrure. Les pieds sont toujours noirs.


Alimentation

Le mulot est très gourmand et consomme, chaque jour, presque l’équivalent de son poids en nourriture. L'été, il affectionne particulièrement, entre autres, la partie tendre de l'herbe, la luzerne et le trèfle, il aime bien aussi se nourrir de fleurs, de bulbes, de petits fruits, de limaces et d’insectes. L'automne, il se nourrit majoritairement de graines et l’hiver, en circulant sous la neige, il se nourrit de l'écorce de jeunes arbres et arbustes. Si l'écorce est mangée sur toute la circonférence de la tige ou du tronc, la partie de l’arbre située au-dessus de la blessure meurt puisqu’elle ne reçoit pas la sève nécessaire à sa survie.


Mœurs

Au printemps, il est possible d’observer des petits chemins où l'herbe a été rasée jusqu'au sol sur les pelouses près des arbres atteints. Le mulot est un bon nageur et grimpe facilement sur les buissons. Il est majoritairement diurne l’été et nocturne l’hiver. Excellent fouisseur, il construit un réseau de tunnels à travers la végétation enchevêtrée et creuse des terriers l’été et l'hiver, pour se protéger du vent et des variations de température, il aménage ses galeries sous la neige.


Reproduction

La femelle peut se reproduire dès l'âge de 25 jours. Les accouplements ont lieu majoritairement au début de printemps et à la fin de l'automne. La femelle peut avoir entre 3 à 6 portées par année comptant de 4 à 6 petits. Dans la nature, il peut vivre jusqu’à un an et, en captivité, jusqu’à 3 ans.


Autres renseignements

Lorsqu’il recherche sa nourriture, le mulot se dresse souvent sur ses pattes arrière pour se situer dans son environnement. En cas de danger, il lance l'alerte en tapant le sol avec ses pattes arrière. Comme il détruit une grande quantité de mauvaises herbes, il est utile. Toutefois, et surtout en période d'abondance, il cause des dommages importants aux jeunes arbres fruitiers, dans les cultures de céréales, de luzerne et dans les prairies.


Contactez Extermination Terrebonne, Extermination Joliette ou Extermination St-Hubert dès maintenant pour un rendez-vous.

Tous droits réservés Extermination Jalbert 2017 - Mention légale
Création de

Mention legale